Documents & Témoignages

DOCUMENTS :

Nous avons sélectionné pour vous les documents qui nous semblent les plus pertinents au regard de la philosophie macrobiotique.

La Macrobiotique selon Paul Dietrich

La Macrobiotique, c’est quoi?

Pour la compréhension du mot, je propose de partir d’un terme que tout le monde connaît : antibiotique. On se trouve en face d’une forme de vie qui ne nous plaît pas, un microbe, agent infectieux par exemple, ou une tumeur, prolifération jugée anormale de certaines cellules. On va alors inventer une substance opposée à la vie, « antibiotique », et essayer de détruire par son intermédiaire la forme de vie que ne nous plaît pas, en essayant d’éviter cependant de détruire la vie tout court !

La démarche macrobiotique est inverse : elle n’est pas « anti ». Elle ne cherche pas la destruction de quelque forme de vie. Elle cherche à ne pas agresser la vie de l’organisme lui-même qui prendra alors le dessus sur tout ce qui pourrait compromettre son intégrité.

Cette méthode est donc naturelle. Elle est simple, accessible à tout le monde, économique. Elle est applicable rapidement et vérifiable. Elle est universelle. Son but est d’assurer l’immunité et l’adaptabilité de l’organisme. Son objectif est de réaliser la santé du corps et de l’esprit par une alimentation juste, accessible de façon intuitive.

La suite ici…

Auteur : Paul Dietrich

La macrobiotique en chanson : « Mastiquer »

Basée sur la mélodie de la chanson anglaise : « Row row row your boat ! ».

Chanson composée par Georges Ohsawa, qu’il aimait faire chanter au début des repas dans les camps d’été macrobiotiques.

Kameyo, kameyo,   (Mastiquez, mastiquez,)
Yoku kameyo,   (Mastiquez c’est bien,)
Kameyo, kameyo, kameyo,   (Mastiquez, mastiquez, mastiquez,)
Karadaga tsu yuku naru.   (Mastiquez vous aurez la santé solide.)
Yin areba Yang   (Yin attire Yang,)
Yang areba Yin,   (Yang attire Yin,)
Yamata kaké,   (Plus hautes est la montagne,)
Rebata ni fukashi.   (Plus profonde est la vallée.)
Yin oten jité Yang   (Yin après Yang,)
Yang oten jité Yin,   (Yang après Yin,)
Nan ari sunawatchi,   (Et cela toujours,)
Arigatashi,   (Dans la reconnaissance éternelle,)
Itadakimas   (Merci à tout l’univers)

La chanson macrobiotique que Senseï Ohsawa nous faisait chanter avant chaque repas.

Les algues marines

« Les algues marines, c’est difficile. Qu’est-ce que c’est l’algue marine ? Est-ce Yin ou Yang ? C’est vert ou violacé, n’est-ce pas, ça flotte, ça monte vers la surface de la mer et ça vit dans un milieu salé ; alors, ce doit être Yin. Si vous cuisez dans la cuisine avec l’eau salée ou l’eau de mer, c’est beaucoup mieux, ça donne un très bon goût et si vous cuisez autrement, alors ça ne donne pas bon goût : c’est tellement Yin ! Si vous mangez des algues marines tout à fait crues ou fraîches, vous deviendrez polios. En 1 mois, vous serez immobilisés. J’ai vu beaucoup de cas comme ça parmi les pêcheurs du Nord du Japon. Il faut manger les algues marines toujours cuites avec 100% de tamari ; même volume de tamari et d’algues, et cuisez jusqu’à ce que l’eau s’en aille complètement. C’est l’unique méthode pour en manger ».

Source : Georges Ohsawa.

Les fruits selon Georges Ohsawa

« Pourquoi ne pouvons-nous pas manger des fruits?
Je n’ai jamais dis que nous ne pouvons pas. J’ai juste dis : « Ne mangez pas certains fruits à certaines périodes ». […] Un homme libre […] peut manger et boire ce qu’il veut en fonction de son propre désir/envie. »

Fruit by Georges Ohsawa

« Why can’t we eat fruits?

I have never said that we can’t. I have merely stated, « Don’t eat fruits at certain times. » […] A free man […] can eat and drink whatever he likes according to his own desire. »

Auteurs/Autors : « But I Love Fruits! », Georges Ohsawa,‎ Jacques De Langre,‎ Neven Henaff

Une vie belle et amusante

 

Si l’on veut vivre une vie belle et amusante dans la société dite « civilisée », on doit se yanguiser un peu, de la bonne manière, pour nous défendre et nous amuser !
En nous nourrissant avec des céréales et en employant le sel et le feu, on y arrivera facilement et on résistera à n’importe quelle attaque extérieure (et bien sûr, nous saurons maîtriser les difficultés qui viennent de notre propre personne).(…)
La construction de notre corps dépend uniquement de notre alimentation. C’est la causalité biologique, physiologique et psychologique. La psychologie, le psychisme, n’existent pas sans la base physiologique.

Auteur : Georges Ohsawa

Citation

Le chemin unique pour retourner vraiment à la nature ne peut pas être autre que de prendre des nourritures correctes et naturelles.

Auteur : Georges Ohsawa

Les 7 Lois de l'Ordre de l'Univers

  1. Tout ce qui a un commencement a une fin.
  2. Tout ce qui a une face a un dos.
  3. Il n’y a rien d’identique.
  4. Plus grande est la face, plus grand est le dos.
  5. Tout antagonisme est complémentaire.
  6. Yin et Yang sont les classifications de toute polarisation. Ils sont antagonistes et complémentaires.
  7. Yin et Yang sont les deux bras de l’UN (Infini).

Auteur : Georges Ohsawa.

Les 12 Théorèmes du Principe Unique

  1. Yin-Yang sont deux pôles qui entrent en jeu quand l’expansion infinie se manifeste au point de bifurcation.
  2. Yin-Yang sont produits continuellement par l’Expansion transcendante.
  3. Yin est centrifuge. Yang est centripète. Yin et Yang produisent l’énergie.
  4. Yin attire Yang et Yang attire Yin.
  5. Yin et Yang combinés en proportion variable produisent tous les phénomènes.
  6. Tous les phénomènes sont éphémères, ce sont des constitutions infiniment complexes et constamment changeantes des composants Yin et Yang. Toute chose est sans repos.
  7. Rien n’est totalement Yin, ni totalement Yang, même dans le phénomène le plus simple apparamment. Chaque chose contient la polarité à tous les étages de sa composition.
  8. Rien n’est neutre. Yin et Yang est en excès en chaque cas.
  9. La force d’attraction est proportionnelle à la différence des composants Yin et Yang.
  10. Yin repousse Yin et Yang repousse Yang. La répulsion ou l’attraction est inversement proportionnelle à la différence des forces Yin et Yang.
  11. Avec le temps et l’espace, Yin produit Yang, et Yang produit Yin.
  12. Tout corps physique est Yang en son centre et Yin en surface.

Auteur : Georges Ohsawa

TEMOIGNAGES :

Retrouvez ici les témoignages des uns et des autres !

Un témoignage parmi beaucoup d’autres

Je vous dis un grand merci, car votre méthode m’a permis de me libérer de bien des maladies et ennuis divers : une sinusite chronique vieille de 22 ans, complètement disparue en 3 semaines ; des calculs du foie se sont éliminés par les urines ; les maux de tête que j’avais journellement ont disparu, ainsi que les crises de foie qui m’obligeaient à m’aliter ; les maux d’estomac, les pincements au coeur, tout a disparu.
Tout cela c’était ce que j’appelais mes petites misères et n’était rien à côté des souffrances que je supportais à cause des crispations nerveuses, qui se produisaient dans le corps entier ; les nerfs étant sans doute trop dilatés, se crispaient et se logeaient comme ils pouvaient, entre chaque vertèbre par exemple ou dans les mains, sous les pieds, aux chevilles, à la nuque, entre les côtes, et provoquaient des douleurs atroces et continuelles, à tel point que je voyais la mort comme une délivrance.
Il y a 6 ans, j’avais été végétarienne, puis végétalienne, puis crutarienne, et je voulais devenir fruitarienne. Cela n’a pas arrangé les choses, car les douleurs étaient de plus en plus fortes, de même que j’avais une constipation opiniâtre.
C’est pour tout cela que je voulais faire un régime de plus en plus sévère, espérant toujours un résultat qui ne venait jamais ; jusqu’au jour où mon mari m’a imposé votre macrobiotique, ce dont je lui suis reconnaissant. Ma principale nourriture est le riz, ensuite le sarrasin.
Depuis, je n’ai rien pris comme remède, l’intestin fonctionne normalement, mes douleurs ne m’étreignent plus comme une pieuvre.
Ma reconnaissance est infinie.

Auteur : Françoise Rivière.

J’ai digéré mon cancer et appris à vivre
Prendre confiance dans nos capacités d’auto-guérison

Voici le texte d’une conférence donnée à Tours il y a environ 10 ans : J’ai ajouté en italique quelques remarques faits actuellement (2002).
Le terrain est tout a dit Pasteur sur son lit de mort : effectivement, je pense que des milliards de microbes, virus et autres saletés nous assiègent, mais ils sont impuissants dans un organisme qui sait se défendre.
Comme tout le monde, je confiais autrefois mes maladies au docteur. Je voyais la maladie comme la saleté sur une assiette : il y a moi, assimilé, vous l’avez compris à l’assiette immaculée et d’autre part, la saleté venue de l’extérieur ; cette saleté est traitée par un spécialiste en vaisselle, avec le remède  » Paic Citron  » à large spectre d’action.
Je confiais mon corps à la Médecine comme ma voiture au garagiste, jusqu’au moment où j ‘ai eu la certitude que  » LE CORPS SAIT MIEUX QUE QUICONQUE COMMENT SE DEFENDRE « 

La suite ici…
Auteur : Jean Claude Gruau

Le sel est-il mauvais pour votre santé?

Les « autorités de la santé » des milieux autorisés (comme disait Coluche) qui s’autorisent tout, vous font avaler cette couleuvre depuis des décennies. C’est FAUX, archi FAUX ! 
Le sel ne durcit pas les artères : aucun document officiel ni aucune statistique ne démontre cette affirmation gratuite et orientée ! (à laquelle j’ai cru moi-même) 

Par contre « l’ergostérol irradié », la fameuse vitamine D de synthèse à la mode, obtenue à partir du végétal, provoque elle – c’est avéré – le durcissement des artères et les plaques d’athéromes. Un livre scolaire de Biologie pour classes de Première scientifique (édition VUIBERT par Pierre Vincent et Suzanne Darleguy, en 1982) le signalait page 144. Il s’agit donc de cette vitamine D que l’on ajoute maintenant partout pour soi-disant enrichir les aliments (et surtout les industries !), en particulier dans le lait, dans tous les produits laitiers divers et variés, dans les jus de fruits et dans tous les plats enrichis à la vitamine D.

On a en plus l’audace d’inscrire sur les étiquettes : « D’origine naturelle ! » Il serait en outre intéressant de réaliser une étude statistique sur l’influence de cette vitamine D de synthèse sur la santé. Mais pas de risque de voir un jour cette étude qui mettrait en passe toute une chimie de l’agro-alimentaire.

La suite ici…
Auteur : Michel Dogna

Ignacio Aragues

« Je m’appelle Ignacio. La nourriture était auparavant pour moi juste une formalité. Je pensais « tout le monde doit manger, le plus vite possible, c’est encore mieux, afin de pouvoir s’occuper de son travail et des choses vraiment importantes ». Je considérais également la nourriture comme quelque chose qui nourrit les sens, qui est agréable et épanouissant au niveau sentimental. Cependant, au fond de moi-même, j’avais ce sentiment persistant que la nourriture avait vraiment de l’importance. J’ai toujours aimé cuisiner pour mes amis et proches comme par amour.

Cela fait neuf ans maintenant que j’ai complètement changé ma vie en changeant mes habitudes alimentaires, ce qui a changé mon corps, mon esprit et mon âme. Avant cela, mon état de santé général était très faible. Depuis lors, j’ai pu vérifier combien la macrobiotique est puissante pour le bien-être, la santé et le bonheur.

Ce fut une longue route chaotique avec des hauts et des bas, mais ça valait vraiment le coup. Tout a commencé lors d’une séance avec un psychologue. Il m’a suggéré de suivre des directives diététiques très spécifiques. J’ai été envoyé dans un centre médical holistique. On m’a parlé de l ‘«énergétique» de la nourriture, des aliments qui avaient un effet «expansif» et d’autres qui avaient l’effet inverse – «contractant». J’ai été époustouflé par tout ça. C’était tout nouveau pour moi. Mais la bonne nouvelle, c’est que ça a marché. Et ça a marché sur des problèmes de santé que je n’avais pas réussi à guérir autrement. C’était puissant. Très puissant. Je devais en savoir davantage.

La suite ici…
Auteur : Ignacio Aragues
Cliquez ici pour lire le texte dans sa version originale en anglais

Isabel Moreno

La macrobiotique et l’alimentation saine – École macrobiotique et de santé

Je m’appelle Isabel Moreno et je vis dans trois endroits merveilleux:

  • Ma maison, dans les montagnes tranquilles d’Araotz à Oñati, où je dirige Macrosano, un espace dédié à la macrobiotique, la cuisine et l’alimentation saine.
  • Altea, un petit village sur la côte d’Alicante, où la mer bleue passe par la fenêtre sans demander la permission. Je reste dans ce merveilleux village quand je collabore avec Sha Wellness Clinic.
  • Et Prague, une belle ville, où le silence trouve aussi son espace. Un lieu où j’ai déménagé pour démarrer de nouveaux projets de formation macrobiotique.

La macrobiotique est pour moi une manière de vivre et une de mes passions, j’ai trouvé dans cette pratique la santé et l’équilibre qui me permettent de profiter pleinement et consciemment de la vie.

J’ai obtenu mon diplôme de consultant macrobiotique à l’Institut macrobiotique d’Espagne et je me suis spécialisé en diagnostic à l’Institut macrobiotique du Portugal. J’ai également étudié dans des écoles en France et en Angleterre et à l’Institut Kushi d’Europe à Amsterdam.

La suite ici…
Auteur : Isabel Moreno
Cliquez ici pour lire le texte dans sa version originale en anglais

Elena Cubel Montes

Animatrice culinaire, naturopathe et chef cuisinière macrobiotique

J’ai d’abord passé des années dans différentes cuisines, comme Relais et Châteaux, restaurant étoilé Michelin… Avec des types de cuisine japonais, espagnol ou français. J’ai passé 5 années en France pour y décrouvrir la gastronomie, m’enrichir de la sagesse des différents chefs avec lesquels j’ai appris à manipuler les aliments de différentes manières, textures… En profitant de chaque instant, je devais être en mesure de déguster de délicieux plats dans des restaurants emblématiques et même s’ils n’étaient pas si nombreux à pouvoir éduquer mon palais de nouvelles saveurs, essayez différentes textures … J’ai eu aussi l’occasion de diriger ma propre cuisine là-bas en France. Un vrai plaisir!
Par la suite, j’ai commencé à m’intéresser à une alimentation avec moins de produits d’origine animale … alors j’ai commencé à faire des recherches, à étudier (naturopathie, phytothérapie, médecine chinoise …) et j’ai donc travaillé pendant 3 ans en tant que chef cuisinier dans un restaurant macrobiotique à Valencia (Kimpira).

 

La suite ici…
Auteur : Elena Cubel Montes