Documents & Témoignages

DOCUMENTS :

Nous avons sélectionné pour vous les documents qui nous semblent les plus pertinents au regard de la philosophie macrobiotique.

La Macrobiotique selon Paul Dietrich

La Macrobiotique, c’est quoi?

Pour la compréhension du mot, je propose de partir d’un terme que tout le monde connaît : antibiotique. On se trouve en face d’une forme de vie qui ne nous plaît pas, un microbe, agent infectieux par exemple, ou une tumeur, prolifération jugée anormale de certaines cellules. On va alors inventer une substance opposée à la vie, « antibiotique », et essayer de détruire par son intermédiaire la forme de vie que ne nous plaît pas, en essayant d’éviter cependant de détruire la vie tout court !

La démarche macrobiotique est inverse : elle n’est pas « anti ». Elle ne cherche pas la destruction de quelque forme de vie. Elle cherche à ne pas agresser la vie de l’organisme lui-même qui prendra alors le dessus sur tout ce qui pourrait compromettre son intégrité.

Cette méthode est donc naturelle. Elle est simple, accessible à tout le monde, économique. Elle est applicable rapidement et vérifiable. Elle est universelle. Son but est d’assurer l’immunité et l’adaptabilité de l’organisme. Son objectif est de réaliser la santé du corps et de l’esprit par une alimentation juste, accessible de façon intuitive.

La suite ici…

Auteur : Paul Dietrich

La macrobiotique en chanson : « Mastiquer »

Basée sur la mélodie de la chanson anglaise : « Row row row your boat ! ».

Chanson composée par Georges Ohsawa, qu’il aimait faire chanter au début des repas dans les camps d’été macrobiotiques.

Kameyo, kameyo,   (Mastiquez, mastiquez,)
Yoku kameyo,   (Mastiquez c’est bien,)
Kameyo, kameyo, kameyo,   (Mastiquez, mastiquez, mastiquez,)
Karadaga tsu yuku naru.   (Mastiquez vous aurez la santé solide.)
Yin areba Yang   (Yin attire Yang,)
Yang areba Yin,   (Yang attire Yin,)
Yamata kaké,   (Plus hautes est la montagne,)
Rebata ni fukashi.   (Plus profonde est la vallée.)
Yin oten jité Yang   (Yin après Yang,)
Yang oten jité Yin,   (Yang après Yin,)
Nan ari sunawatchi,   (Et cela toujours,)
Arigatashi,   (Dans la reconnaissance éternelle,)
Itadakimas   (Merci à tout l’univers)

La chanson macrobiotique que Senseï Ohsawa nous faisait chanter avant chaque repas.

Les algues marines

« Les algues marines, c’est difficile. Qu’est-ce que c’est l’algue marine ? Est-ce Yin ou Yang ? C’est vert ou violacé, n’est-ce pas, ça flotte, ça monte vers la surface de la mer et ça vit dans un milieu salé ; alors, ce doit être Yin. Si vous cuisez dans la cuisine avec l’eau salée ou l’eau de mer, c’est beaucoup mieux, ça donne un très bon goût et si vous cuisez autrement, alors ça ne donne pas bon goût : c’est tellement Yin ! Si vous mangez des algues marines tout à fait crues ou fraîches, vous deviendrez polios. En 1 mois, vous serez immobilisés. J’ai vu beaucoup de cas comme ça parmi les pêcheurs du Nord du Japon. Il faut manger les algues marines toujours cuites avec 100% de tamari ; même volume de tamari et d’algues, et cuisez jusqu’à ce que l’eau s’en aille complètement. C’est l’unique méthode pour en manger ».

Source : Georges Ohsawa.

Une vie belle et amusante

 

Si l’on veut vivre une vie belle et amusante dans la société dite « civilisée », on doit se yanguiser un peu, de la bonne manière, pour nous défendre et nous amuser !
En nous nourrissant avec des céréales et en employant le sel et le feu, on y arrivera facilement et on résistera à n’importe quelle attaque extérieure (et bien sûr, nous saurons maîtriser les difficultés qui viennent de notre propre personne).(…)
La construction de notre corps dépend uniquement de notre alimentation. C’est la causalité biologique, physiologique et psychologique. La psychologie, le psychisme, n’existent pas sans la base physiologique.

Auteur : Georges Ohsawa

Citation

Le chemin unique pour retourner vraiment à la nature ne peut pas être autre que de prendre des nourritures correctes et naturelles.

Auteur : Georges Ohsawa

Les 7 Lois de l'Ordre de l'Univers

  1. Tout ce qui a un commencement a une fin.
  2. Tout ce qui a une face a un dos.
  3. Il n’y a rien d’identique.
  4. Plus grande est la face, plus grand est le dos.
  5. Tout antagonisme est complémentaire.
  6. Yin et Yang sont les classifications de toute polarisation. Ils sont antagonistes et complémentaires.
  7. Yin et Yang sont les deux bras de l’UN (Infini).

Auteur : Georges Ohsawa.

Les 12 Théorèmes du Principe Unique

  1. Yin-Yang sont deux pôles qui entrent en jeu quand l’expansion infinie se manifeste au point de bifurcation.
  2. Yin-Yang sont produits continuellement par l’Expansion transcendante.
  3. Yin est centrifuge. Yang est centripète. Yin et Yang produisent l’énergie.
  4. Yin attire Yang et Yang attire Yin.
  5. Yin et Yang combinés en proportion variable produisent tous les phénomènes.
  6. Tous les phénomènes sont éphémères, ce sont des constitutions infiniment complexes et constamment changeantes des composants Yin et Yang. Toute chose est sans repos.
  7. Rien n’est totalement Yin, ni totalement Yang, même dans le phénomène le plus simple apparamment. Chaque chose contient la polarité à tous les étages de sa composition.
  8. Rien n’est neutre. Yin et Yang est en excès en chaque cas.
  9. La force d’attraction est proportionnelle à la différence des composants Yin et Yang.
  10. Yin repousse Yin et Yang repousse Yang. La répulsion ou l’attraction est inversement proportionnelle à la différence des forces Yin et Yang.
  11. Avec le temps et l’espace, Yin produit Yang, et Yang produit Yin.
  12. Tout corps physique est Yang en son centre et Yin en surface.

Auteur : Georges Ohsawa

TEMOIGNAGES :

Retrouvez ici les témoignages des uns et des autres !

Un témoignage parmi beaucoup d’autres

Je vous dis un grand merci, car votre méthode m’a permis de me libérer de bien des maladies et ennuis divers : une sinusite chronique vieille de 22 ans, complètement disparue en 3 semaines ; des calculs du foie se sont éliminés par les urines ; les maux de tête que j’avais journellement ont disparu, ainsi que les crises de foie qui m’obligeaient à m’aliter ; les maux d’estomac, les pincements au coeur, tout a disparu.
Tout cela c’était ce que j’appelais mes petites misères et n’était rien à côté des souffrances que je supportais à cause des crispations nerveuses, qui se produisaient dans le corps entier ; les nerfs étant sans doute trop dilatés, se crispaient et se logeaient comme ils pouvaient, entre chaque vertèbre par exemple ou dans les mains, sous les pieds, aux chevilles, à la nuque, entre les côtes, et provoquaient des douleurs atroces et continuelles, à tel point que je voyais la mort comme une délivrance.
Il y a 6 ans, j’avais été végétarienne, puis végétalienne, puis crutarienne, et je voulais devenir fruitarienne. Cela n’a pas arrangé les choses, car les douleurs étaient de plus en plus fortes, de même que j’avais une constipation opiniâtre.
C’est pour tout cela que je voulais faire un régime de plus en plus sévère, espérant toujours un résultat qui ne venait jamais ; jusqu’au jour où mon mari m’a imposé votre macrobiotique, ce dont je lui suis reconnaissant. Ma principale nourriture est le riz, ensuite le sarrasin.
Depuis, je n’ai rien pris comme remède, l’intestin fonctionne normalement, mes douleurs ne m’étreignent plus comme une pieuvre.
Ma reconnaissance est infinie.

Auteur : Françoise Rivière.